Qu’est-ce que OpenScad?

Dans le monde de la modélisation 3d, plusieurs logiciels sont offerts. OpenScad est un logiciel de modélisation 3d très puissant, open source et gratuit! L’application est disponible ici pour Mac, Windows et Linux.

Ce logiciel fonctionne à l’aide de formes géométriques de base. En effet, les objets les plus complexes peuvent se décomposer en formes de base plus simples tel que des cubes, cylindres, sphères, etc. C’est dans les transformations possibles que réside sa beauté.

Lors de l’ouverture du programme, la partie gauche sert à entrer les lignes de code qui génèrent l’objet. Effectivement, OpenScad ne permet pas de tracer des objets en dessinant avec la souris. C’est donc plus de labeur intellectuelle que tout autre logiciel comparable, mais, comme vous allez le voir dans les prochaines lignes, ça en vaut la peine!

Comment commencer?

En tout premier lieu, voyons voir ce qui peut se faire avec.

https://i1.wp.com/lh3.googleusercontent.com/-7gRS1BiXXsA/TXOXpoidMBI/AAAAAAAABtU/w2VkHKkL29s/s1600/OpenSCAD.PNG?resize=513%2C377&ssl=1
(https://lh3.googleusercontent.com/-7gRS1BiXXsA/TXOXpoidMBI/AAAAAAAABtU/w2VkHKkL29s/s1600/OpenSCAD.PNG)
https://i1.wp.com/www.openscad.org/assets/img/gallery-prusa-i3.png?resize=504%2C378
(http://www.openscad.org/assets/img/gallery-prusa-i3.png)
https://i2.wp.com/arnholm.org/wp-content/uploads/2015/04/image51.png?resize=510%2C382
(http://arnholm.org/wp-content/uploads/2015/04/image51.png)

Maintenant que vous avez saisi la puissance de cet outil de modélisation 3D voyons voir des ressources utiles. La «CheatSheet» (ou tableau de référence du language OpenScad) de OpenScad est assurément LA ressource de tout bon Openscadien débutant. En bref, on y recèle tout ce qui est utile pour faire son programme et l’ordre utilisé pour entrer des valeurs dans une fonction x ou y (sans analogie avec les axes…).

CheatSheet Openscad
(CheatSheet Openscad)

Les bons «tutos»

Nous aurions pû vous faire un mini tutoriel dans cet article, mais je crois que le sens du terme «mini» aurait été un peu minimaliste. En outre, à quoi bon vous incomber d’un tutoriel fait maison loin d’être parfait quand on en trouve des excellents ici et là sur Internet.

1. Pour les vrais débutants sans expérience dans le 3D :

2. Pour ceux qui ont déjà goûté au 3D et qui veulent aller plus en profondeur :

3. Pour les débutants qui maîtrisent le concept du 3D et qui comprennent l’anglais :

4. Pour ceux qui comprennent bien avec des exemples et qui sont à l’aise avec l’anglais :

5. Pour les débutants, comprend des vidéos et textuels en anglais :