club-3d-rochebelle-2017-11-29-01-p

club-3d-rochebelle-2017-11-29-03-p
Un des coins du lit d’impression qui peut se faire calibrer en hauteur.

J’ai profité d’une période libre pour tester la Wanaho Duplicator i3. Premier constat : mettre au niveau le lit d’impression demande beaucoup de précision. En effet, les vis aux quatre extrémités du lit d’impression doivent être ajustées à tour de rôle. Au début, chaque ajustement sur une vis entraîne des effets sur les autres qui doivent à leur tour être retouchées. De plus, celles du fond ne sont pas évidentes à atteindre. Bref, c’est plus complexe  que sur la FlashForge Creator Pro par exemple.

Comme les imprimantes sont rangées, la Wanhao se transporte plus difficilement étant donné qu’elle comporte son électronique en dehors du boîtier. C’est donc un peu embarrassant quand on doit la mobiliser. En dehors de cet aspect physique, la navigation dans le menu est un peu plus complexe que celle de la FlashForge, mais il semble y avoir plus de détails. Dans les prochaines semaines, des élèves rédigeront ou trouveront sur Internet l’arborescence du menu.

Au final, la première impression s’est très bien déroulée. J’ai pris un fichier sur la carte SD fournie. C’était une petite main. L’imprimante s’est avérée quand même avoir un très bon potentiel. C’est à suivre!

club-3d-rochebelle-2017-11-29-04-p

club-3d-rochebelle-2017-11-29-02-p

club-impression-3d-de-rochebelle-2016-12-02-3-p club-impression-3d-de-rochebelle-2016-12-02-4-p

– David M.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *