Une bonne nouvelle pour tous les cyclistes!

Deux mordus de vélo de l’école ont travaillé ces derniers mois sur un super porte-gourde. Sa très grande solidité et polyvalence permettent une utilisation en toutes conditions, que ce soit en vélo de route ou de montagne.

En vente dès maintenant!

Pour obtenir un porte-bidon, allez dans la section boutique de notre site Internet, sélectionnez-le… et le tour est joué! Vous viendrez le chercher directement à notre local.
Procurez-vous-en un de vos goûts!

Votre porte-bidon sera imprimé avec le plastique acrylonitrile butadiène styrène (ABS). Ce matériau possède une grande résistance aux chocs, à l’eau et aux rayons UV! De plus, nous en avons en plusieurs couleurs : blanc, bleu, rouge…

Il est le fruit d’une succession de prototypes retravaillés à mesure qu’il fut mis à l’épreuve. Le produit a été rigoureusement testé et donne d’excellents résultats en montagne… Votre bouteille restera en place et, quand vous aurez soif, il ne sera guère plus difficile d’aller y chercher votre eau qu’avec un porte-bidon qu’on trouve en magasin. De surcroît, votre bouteille tiendra parfaitement en place, même lors des plus grandes accélérations que votre bicyclette subira!

Développement du projet

C’est Félix Guilbert-Savary, président 2016-2017 et cofondateur du Club, qui a eu l’idée d’un tel produit. Il a réalisé un modèle OpenSCAD qui portait déjà l’essence de son apparence actuelle. Le travail a ensuite été repris par Arthur Légaré qui, convaincu du potentiel du projet, a travaillé pour améliorer son esthétique et sa solidité grâce à des tests de fonctionnement en route comme en montagne. C’est donc après un processus de prototypage complet que le porte-bidon, qui est à désormais à votre portée, a atteint un niveau satisfaisant pour vous accompagner dans vos randonnées sur deux roues!

 

Premier prototype

Voici donc des images du premier prototype. Ce premier modèle avait ses lacunes, mais il n’en demeure pas moins que le concept était là. Concrètement, voici ce qui laissait place à amélioration :

  • Le morceau qui supporte la bouteille par en dessous était trop fragile et une rupture était si vite arrivée.
  • Les deux bras de rétention de chaque côté étaient trop souples. Ce faisant, avec une brève secousse, la bouteille pouvait facilement sortir de son support.
  • La mouture qui se situe entre le cadre du vélo et le corps du porte-bidon était trop mince pour supporter la compression exercée par les vis.
  • La mouture linéaire à plat contre le cadre sur toute sa longueur n’était pas compatible avec des vélos plus anciens où la fixation du dérailleur avant se situe entre les deux vis de fixation. Ainsi, pour que les vis soient assez vissées, il fallait «pousser» un peu sur la flexibilité de ladite mouture, entrainant alors la séparation des couches de plastique dans la région de tension.
  • La hauteur totale du produit était trop petite pour permettre d’y placer des bouteilles plus hautes sans qu’elles soient sujettes à instabilité (qu’on peut expliquer par un centre de gravité plus haut).

 

Deuxième prototype

Puis, des courbes de Bézier, des nouvelles dimensions et même des nouveautés font partie des changements présents dans la version retravaillée!

 

Pour toute question, n’hésitez pas à nous contacter via l’onglet «Nous contacter» ou à nous faire part de vos commentaires!

Sur ce, j’espère que cet article vous a plu!

Arthur

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *