Pour l’instant, nous avons 4 imprimantes : deux FlashForge Creator Pro, une Wanhao Duplicator i3 et une Sunhokey Prusa i3. Ces dernières ont des caractéristiques différentes que voici:

Flashforge Creator Pro :

Cette imprimante fut conseillée par Pierre Lachance, animateur au RÉCIT. Nous l’avons rencontré à De Rochebelle durant une pause lors d’un atelier qu’il faisait pour les enseignants de sciences/techno. Elle est solide et sa double extrusion lui confère un avantage sur les autres.

Le montage est très facile; il faut 5 vis : 2 pour les extrudeurs et 3 pour le déflecteur du turboventilateur. Le guide d’instruction est relativement clair et en couleur. Le nivellement du plateau d’impression se fait grâce à un programme préinstallé sur la carte SD et un carton mince fourni.

La Flashforge Creator Pro possède aussi une caractéristique très intéressante : le dual-extrude, ou l’impression avec deux extrudeurs au lieu d’un. Nous n’avons pas encore exploré cette fonctionnalité, mais c’est à venir. Semble-t-il que ça permet d’augmenter légèrement la vitesse d’impression (attention, par contre, deux buses ne signifie pas deux fois plus de rapidité), car les déplacements sans dépôts sont réduits. Aussi, la Flashforge confère à une impression la possibilité d’utiliser deux couleurs ou carrément deux plastiques différents selon leur utilité. Par exemple, on pourrait utiliser un plastique plus bas de gamme pour un support et un plastique de qualité pour la pièce en tant que tel. Les dimensions de sa zone d’impression sont 225mm x 150mm x 145mm.

Le premier test d’impression (un prisme à base rectangulaire) a été plus que concluant.

 

Wanhao Duplicator i3 :

La Wanhao a été choisie pour la solidité de son cadre de métal. L’étape la plus complexe fut la sortir de la boite. Le guide d’instruction est en couleur et très clair. L’assemblage assez simple nécessite 4 vis, le raccordement des fils et la coupe de certaines attaches (ty-rap). Ce sont deux élèves de secondaire 1 qui l’ont entièrement montée. Ses impressions de qualité nous font oublier un petit défaut que le voici : son format physique est plus restreignant lors des déplacements, car son boîtier électronique est séparé et retenu uniquement par les fils électriques. Les dimensions de sa zone d’impression sont 200mm x 200mm x 180mm.

REPRAP Prusa i3 :

La Prusa a été choisie pour deux raisons : c’est une Prusa (donc un type de produit bien connu et éprouvé) et son prix nous a permis d’avoir une troisième imprimante. Elle vient cependant en morceaux et son assemblage est de loin le plus complexe. Tous ses panneaux sont en acrylique transparent. Non seulement ça permet d’y avoir un accès visuel de n’importe quel angle, mais, aussi, ça lui attribut un certain cachet que nous aimons bien. C’est bel et bien un des plus puissants outils de démocratisation de l’impression 3D sur le marché. Les dimensions de sa zone d’impression sont 200mm x 200mm x 180mm.

Le club 3D possède aussi un scanner 3D, mais nous sommes encore dans le processus de testage.