Lors de notre dernière commande de filament, les jeunes avaient décidé de commander du plastique soluble à l’eau (PVA) chez notre fournisseur habituel, Digitmakers.ca. Ce dernier permet de créer des supports ayant peu d’impact sur l’aspect visuel de la pièce, car il se dissout au contact de l’eau, contrairement au PLA normal qu’il faut retirer des pièces.

Nous avons fait un premier test qui a complètement bloqué une buse de la Flashforge 1. La pièce imprimée en question était une partie d’un monstre commandé par un élève. Pour minimiser l’utilisation de ce plastique plus dispendieux (0,10$ par gramme comparativement à 0,03$ pour le PLA normal), nous avons utilisé une fonction de Simplify 3D permettant l’utilisation d’un autre filament pour la partie des supports touchant la pièce. Autrement dit, un extrudeur devait imprimer la pièce et les supports en blanc tandis que le second devait imprimer les 5 dernières couches des supports.

L’impression s’est déroulée comme prévu jusqu’au moment où le PVA devait être utilisé par la seconde tête d’extrusion. Le plastique n’est jamais sorti. Une fois la pièce terminée, nous avons constaté que la buse du second extrudeur (PVA) était complètement bloquée par du PVA calciné.

Notre théorie : le PPP devait être utilisé pour les 5 dernières couches des supports. Or, cela devait survenir près d’une heure après le début de l’impression. Le plastique n’a tout simplement pas supporté d’être à 200 degrés Celsius pendant une si longue période de temps. Pourtant, en installant la bobine dans l’imprimante, tout s’était bien déroulé. Le plastique s’était comporté comme tous les autres plastiques utilisés. Dans ce cas, la combinaison température + temps a brulé le plastique. Il aurait fallu mettre la température à 0 au départ pour la monter juste avant l’utilisation du PVA.

Nous avons dû changer les buses des deux extrudeurs. Comme nous avions également commandé de nouvelles buses à 0,3mm, nous les avons installées. Nous avons donc une Flashforge à 0,3 et une à 0.4. Le président du club avait proposé de changer les buses pour un diamètre plus petit afin d’avoir une meilleure qualité d’impression pour certains projets.

Nous vous invitons à lire cet article pour voir la procédure de changement des buses.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *